Aid workers at the frontlines: studying effects of epidemics on volunteering

Panel details

Panel organiser(s) will be presenting In-Person / Online
Number of paper presentations 4

Abstract

To see when the panel starts and where to watch it scroll down or click here.
*Note: this panel has mixed English and French presentations. Translators will be available via Zoom. If you are in the live audience in Paris, please bring your laptop/phone + headphones so you can listen in with the live translation as well.

Aid workers at the frontlines: studying effects of epidemics on volunteering / Les travailleurs humanitaires en première ligne : étudier les effets des épidémies sur le volontariat

Like the Red Cross and Red Crescent Movement, humanitarian and social actors around the world quickly mobilized alongside public health authorities to participate in the effort to protect populations facing the Covid-19 epidemic. In this exceptional and sustainable context, the question of the impact of prevention measures, lockdown management or assistance to people with the virus on the physical and psychological well-being of those involved has become a priority for these actors working somehow to the continuity of their actions. Also, little is known on volunteers’ involvement in an epidemic response, unlike other more studied emergency contexts such as armed conflicts or natural disasters. While some studies have demonstrated the effectiveness of volunteer action in supporting epidemic response interventions, others have highlighted the institutional, social and psychological factors that affect the well-being of those involved, as well as factors associated with resilience and post-event burnout. A better understanding of the factors influencing the motivations of volunteers, and their coping strategies to overcome the psychological and social consequences of their involvement in the response to an epidemic would help humanitarian and social actors to develop strategies for committed staff protection, and the continuity of their actions, for the benefit of the populations they help. This is why, echoing WHO and GloPID-R network’s roadmap of early 2020 (WHO, A coordinated Global Research Roadmap), which encouraged social sciences research on relevant, acceptable and achievable approaches, to support the physical health and psychosocial needs of those engaged in the response to the Covid-19 epidemic, this panel invites scientists and practitioners to share reflections and research results on the benefits and challenges of this particular action, in this particular context, whatever the epidemic.

French Description:
A l’image du Mouvement Croix-Rouge et Croissant-Rouge, les acteurs humanitaires et sociaux du monde entier se sont rapidement mobilisés aux côtés des autorités sanitaires publiques pour participer à l’effort de protection des populations face à l’épidémie de Covid-19. Dans ce contexte exceptionnel et durable, la question de l’impact des mesures de prévention, de gestion du confinement ou d’aide aux personnes atteintes du virus sur le bien-être physique et psychologique des personnes engagées est devenue une priorité pour ces acteurs œuvrant tant bien que mal à la continuité de leurs actions. Aussi, il existe peu de travaux scientifiques s’intéressant à la participation des bénévoles dans le cadre d’une réponse à une épidémie, contrairement à d’autres contextes d’urgence plus étudiés comme les conflits armés ou les catastrophes naturelles. Si certaines études ont démontré l’efficacité de l’action bénévole pour soutenir les interventions de réponse à une épidémie, d’autres ont mis en évidence les facteurs institutionnels, sociaux et psychologiques qui affectent le bien-être des personnes engagées, ainsi que les facteurs associés à la résilience et à l'épuisement après l'événement. Une meilleure compréhension des facteurs influant sur les motivations des bénévoles, et leurs stratégies d’adaptation pour surmonter les conséquences psychologiques et sociales de leur implication dans la réponse à une épidémie permettrait d’aider les acteurs humanitaires et sociaux à développer des stratégies pour la protection des personnels engagés et la continuité de leurs actions, au bénéfice des populations auxquelles ils viennent en aide. C’est pourquoi, en écho à la feuille de route de l’OMS et du réseau GloPID-R de début 2020 (OMS, A coordinated Global Research Roadmap), qui a encouragé la recherche en sciences humaines et sociales sur les approches pertinentes, acceptables et réalisables pour soutenir la santé physique et les besoins psychosociaux des personnes engagées dans la réponse à l’épidémie de Covid-19, ce panel invite scientifiques et praticiens à partager des résultats de recherches et réflexions sur les bienfaits et défis de cette action particulière, dans le contexte si particulier d’une épidémie, quelle qu’elle soit.

Date & Time

November 5th, 2021
13:30 (GMT +6)
Room 23
Session has ended.

Register for the conference to view the livestream(s) when this panel is live.

Organisers

Caroline Vitaglione
Fondation Croix-Rouge françai...

Back